Qui sommes-nous ?

Chacun de nous peut un jour être confronté au défi du rétablissement. Peu de personnes l’admette néanmoins nous sommes tous directement concernés car dans nos vies, personne n’est à l’abri de catastrophes individuelles (deuil, divorce, faillite) ou collectives (guerre, désastre économique).

L’OMS (Organisation Mondiale de la Santé) estime que les troubles psychiques affectent une personne sur cinq chaque année et une sur trois si l’on se réfère à la prévalence sur une vie entière. En France, les troubles psychiques sont la première cause d’invalidité et la deuxième cause d’arrêt maladie. Les personnes qui en souffrent subissent stigmatisation et discrimination.

De la dépression légère à  la maladie psychiatrique handicapante, toutes les personnes impliquées dans le développement de Clubhouse France sont concernées soit directement soit par un ou plusieurs de leur proche.

Nous sommes comme vous et lui, elle et moi, sensibles à offrir une place dans notre société  aux personnes qui ont connu ou connaissent des troubles psychiques.

Les Membres du Conseil d’Administration de l’association

Philippe Charrier – Président Fondateur de Clubhouse France – Président de sociétés, également élu président de l’UNAFAM en juin 2012. « Ce qui m’a immédiatement séduit en visitant des Clubhouses, c’est qu’ils permettent de révéler et d’utiliser des talents qui sont trop souvent délaissés. Participer à la réinsertion sociale et professionnelle de personnes touchées par un handicap psychique, c est à la fois rendre leur vie et celle de leur famille infiniment meilleure et mettre leurs qualités au service de la société. »

Marie-Bernard TrannoySecrétaire Général – Président de sociétés.  « Le Clubhouse ouvre une porte d’espoir pour tous ceux qui se sentent exclus et sont souvent effectivement exclus à la suite d’une hospitalisation psychiatrique. Le Clubhouse ouvre une porte qui n’existait pas en France : celle que j’appellerai un retour « à la maison ». Accueillis, mis en situation de retrouver l’estime de soi, l’amitié, les dialogues et un avenir y compris professionnel, c’est ce que propose le Clubhouse. Pour ceux, comme moi, qui ont eu de la chance dans la vie, participer activement à la construction de ce projet est aussi une porte d’espoir. »

Christine LeroyTrésorière – Directrice Générale.

Pierre Thomas – Membre actif du Clubhouse Paris. « Le Clubhouse est un espace associatif, collaboratif, engagé et participatif qui permet une voie de rétablissement original à toutes les personnes qui ont souffert ou souffrent encore de troubles psychiques. C’est surtout un lieu qui redonne du courage, de l’espoir et des projets à ceux qui n’en ont plus. »

Chantal Piani – Consultante. « Le Clubhouse est un lieu de travail –co-géré par les membres- qui , après le temps des soins, accompagne les personnes sur le chemin du rétablissement. Je crois à cette approche qui fait du Clubhouse un créateur d’opportunités pour ses membres, un catalyseur pour reprendre sa vie en mains et retrouver l’estime de soi. »

Lucie Caubel – Fondatrice de LC Conseil et co-créatrice du Salon Hello Handicap. « Le Clubhouse est la réponse la plus innovante et la plus adaptée pour l’accompagnement des personnes fragilisées par un trouble psychique que j’ai eue à découvrir. Il permet réellement aux membres qui en bénéficient de se réapproprier leur vie, leurs talents, leur capacités, leurs projets et leurs envies. Pour les organisations partenaires, le Clubhouse permet d’aborder le sujet en douceur, avec intelligence et humanisme. Le lieu est convivial, chaleureux, à l’ambiance bienveillante, bref, GAI. »

Françoise Odier Neurologue, neuropsychologue à l’hôpital Sainte Anne. « Porteuse de mon expérience auprès des personnes qui souffrent de lésions cérébrales, je souscris au projet du Clubhouse qui propose, après le temps des soins, un parcours de transition vers la vie sociale et le monde du travail, dans le partage avec des pairs. »

Nicholas Ratut – Président de sociétés et administrateur de la fédération Clubhouse International. «En lien avec un membre de ma famille proche, je suis témoin au premier plan de la pertinence du modèle Clubhouse/CI. Mon souhait le plus cher est que ce modèle d’entraide et d’humanisme soit disponible pour tous ceux qui en ont besoin à Paris, en France et partout dans le Monde. »

Christian Gay – Psychiatre, coordinateur du Conseil Scientifique de l’association. « Au Clubhouse, les personnes sont considérées non pas comme des malades mais comme des membres. Chacun s’y retrouve dans une ambiance conviviale, amicale et bienveillante avec des reprises progressives d’activités. »

Luc Allaire – Directeur d’administration publique. « En termes de politiques publiques, l’insertion sociale et professionnelle de personnes en situation de handicap psychique est un enjeu majeur de notre société. L’engagement des fondateurs de l’association et de ses mécènes, l’immense professionnalisme de ses équipes et le fonctionnement solidaire de ce lieu pilote m’ont comme insufflé une « ardente obligation civique » de m’impliquer dans ce projet innovant. »

Anne-Bénédicte Ribon – Membre du Comité de Soutien du Clubhouse Lyon. « Suite à une visite du Clubhouse Paris en 2016, j’ai été extrêmement séduite par cette maison dès l’instant où j’y suis entrée. On y sent très vite une bienveillance, une convivialité, une dynamique positive qui rendent ce lieu très accueillant. »

Nathalie Christodoulou – Docteur en psychiatrie. « Je reste convaincue de l’intérêt des clubhouses qui viennent complémenter l’aide et les soins que l’on apporte aux patients. »

Marie-Anne Montchamp – Présidente Agence Entreprises & Handicap.

Jean-Luc Masset – DRH Gérant.

Alain Souillard – Directeur Général.

 

Clubhouse France contribue le plus largement possible à la lutte contre la stigmatisation et l’isolement des personnes en situation de handicap psychique et facilite leur réinsertion sociale et professionnelle. Les données que nous possédons concernant l’efficacité du modèle Clubhouse nous encouragent à nous engager activement dans le développement de ce projet à la fois original et humaniste pour améliorer les mesures sociales existantes.

Compte tenu du caractère inédit de ce projet en France et bien que le Clubhouse soit un projet non médicalisé, plusieurs psychiatres ont accepté de suivre l’évolution du premier Clubhouse français afin d’évaluer sa pertinence et d’apporter une crédibilité nécessaire aux différents intervenants des domaines publics et privés.

Les membres du Conseil Scientifique coordonné par le Dr Christian Gay (administrateur co-fondateur)

Professeurs Chantal Henry à Créteil, Frank Bellivier à Paris, Xavier Laqueille à Paris,  Pierre Michel Llorca à Clermont-Ferrand, Sonia Dolffus à Caen, Fréderic Rouillon à Paris et Philippe Courtet à Montpellier.

Les membres du Comité de soutien coordonné par Mme Christine Leroy (Trésorière)

Ce sont des personnalités engagées dans la consolidation de l’association, en particulier, ils participent à sécuriser 1/3 du budget nécessaire au financement du 1er clubhouse français ainsi qu’à sa stratégie de développement et de communication. Les membres du Comité sont : Jean-Pierre Boisivon, Charlotte Bourges-Coissard, Lucie Caubel, Alain Cayzac, Jacqueline Chabridon Lyon Caen, Philippe Charrier (Président), Sylvie Dietlin, Paul-François Gauvin, Jacques Hérail, Suzanne Hoyt, Jean-Pierre Jouyet, Christine Le Roy, Vincent Lindon, Isabelle Marquis, Jean-Luc Masset, Eric Molinié, Chantal Piani (Secrétaire) et Delphine de Vigan.